Notre cabinet 2IDHEO conseil en stratégie, spécialisé dans le conseil en stratégie d’entreprise comme la stratégie industrielle est en mesure dans les différents domaines, tels que le management, l’organisation, l’innovation et toutes stratégies de développement d’être votre levier de progrès.

Nous sommes spécialistes en stratégie opérationnelle, conseil en stratégie organisationnelle, en management et en développement international.

Notre cabinet peut vous accompagner dans chaque phase de votre développement et votre évolution que ce soit en national ou à l’international.

Vous souhaitez comparer ou valider vos modes de fonctionnement, réduire les coûts de gestion, vous recentrer sur votre cœur de métier et allouer les tâches sans valeur ajoutée aux sous-traitants. Vous souhaitez valoriser réellement votre ROI (retour sur investissement) sur vos services de Recherche et développement…faire une demande…

Nos solutions :

  • Le benchmarking en interne ou inter compagnie
  • La gestion et fusion de départements
  • L’externalisation des tâches sans valeur ajoutée
  • La notion réelle de client
  • L’externalisation en France ou à l’étranger en fonction des départements ou produits considérés

 

Nos remarques :

Les finalités de l’entreprise, souvent abstraites, doivent être concrétisées par des objectifs mesurables à moyen et long terme et par des actions destinées à atteindre ces objectifs. Cette démarche est au cœur du management des entreprises et se décline selon l’horizon temporel envisagé.

Quelques précisions sur les deux dimensions du management :

1- Le management stratégique : orienter l’avenir de l’entreprise. Le management stratégique consiste à définir les grandes orientations de l’entreprise sur un horizon temporel de moyen ou de long terme (plus de trois ans). Il appartient tout d’abord à la direction générale de l’entreprise (ou au dirigeant d’une PME)
de hiérarchiser les principaux objectifs (croissance, rentabilité, sécurité…), en prenant en compte les caractéristiques propres de l’entreprise et celles de son environnement.

Le management stratégique repose sur :

  • Une analyse de l’organisation :

l’analyse technologique permet d’identifier les compétences spécifiques de l’organisation et son potentiel d’innovation.
L’analyse organisationnelle met en lumière son potentiel de ressources (ressources humaines, financières, organisationnelles) et sa capacité
d’adaptation.

  • Une analyse de l’environnement de l’organisation :

Elle comprend l’observation de son macro-environnement (facteurs technologiques, juridiques, politiques, économiques, sociaux…) et de son
macro-environnement (clients, concurrents, fournisseurs, partenaires…).
L’étude de l’environnement et des ressources (disponibles ou manquantes) de l’entreprise débouche sur un diagnostic externe et interne mettant en lumière les forces et les faiblesses de l’entreprise : il permettra d’évaluer l’intensité concurrentielle du secteur dans lequel intervient l’entreprise et d’identifier les compétences spécifiques de la firme pouvant se transformer en avantages concurrentiels.
Dans un second temps, et à partir de ce double diagnostic, le management stratégique a pour objet de prendre des décisions importantes destinées à atteindre les objectifs retenus. Ces décisions concernent tous les acteurs de l’entreprise, sont difficilement réversibles et engagent l’organisation sur un horizon temporel supérieur à trois ans.La pertinence de ces décisions est souvent déterminante dans le succès ou l’échec de l’entreprise.

Ainsi, les orientations stratégiques peuvent être :

  • conduites par la lecture de l’environnement qu’en font les décideurs : le management stratégique doit alors viser à adapter l’organisation en conséquence ;
  • menées sur la base des compétences centrales internes identifiées  et des capacités organisationnelles à même de les mettre en œuvre efficacement.

Le management stratégique doit permettre de valoriser ces compétences en les transformant en avantages concurrentiels. Le management stratégique doit ainsi permettre de planifier l’action en préservant une certaine souplesse en cas d’imprévu et d’assurer un bon couplage entre l’environnement externe et l’organisation interne de l’entreprise.

2- Le management opérationnel : optimiser la gestion des ressources de l’entreprise

La mise en œuvre des orientations définies par le management stratégique repose sur de nombreuses décisions et actions qui constituent le coeur du management opérationnel. Il s’agit de piloter l’entreprise en veillant à optimiser l’utilisation des ressources disponibles et de coordonner l’action des différents membres de l’organisation vers les objectifs fixés. Les principaux acteurs du management opérationnel sont les responsables fonctionnels
(production, personnel, commercial…) et l’encadrement intermédiaire (chefs de service,contremaîtres…).
L’action des acteurs opérationnels s’inscrit dans un cadre temporel limité (de quelques jours à trois ans) et n’engage pas l’entreprise de façon irréversible.

Le champ d’action du management opérationnel est triple :

La dimension organisationnelle :

  • organiser au mieux l’allocation des ressources
  • favoriser la réactivité et la flexibilité de l’entreprise afin de faire face à des événements imprévus ;
  • coordonner l’action des différents services de l’entreprise

 

La dimension technique :

  • répondre aux impératifs de qualité tout en maîtrisant les coûts ;
  • organiser et gérer les différents processus (production,
  • commercialisation, financiers…)
  • organiser l’information descendante et ascendante.

 

La dimension humaine :

  • gérer au quotidien les relations humaines ;
  • favoriser la communication ;
  • prévenir et/ou traiter les conflits ;
  • motiver les salariés.

 

…Vous avez un besoin, nous avons une solution : cliquez ici